fbpx
+33 1 42 86 99 33

La Nacre

Nacre

La nacre est un dépôt lisse et irisé recouvrant l’intérieur de la coquille de certains mollusques. Lorsqu’un corps étranger s’insère entre les coquilles des mollusques bivalves, la nacre le recouvre pour adoucir l’irritation qu’il provoque, formant ainsi une perle.

Quelle est l’origine du mot « nacre » ?

Le nom « nacre » provient de l’arabe « naqqâra » ou du persans « nakar ». 
Il est de plus intéressant de savoir qu’elle est nommée « Mother of pearl » en Anglais, soit « mère de la perle », en raison de son implication dans le processus de fabrication des perles.

Quelles sont les caractéristiques et la couleur de la nacre ?

A l’instar des perles, la nacre peut être de différente couleur, cette dernière dépendant de plusieurs facteurs : 

Quelle est la place de la nacre dans l’Histoire ?

Les archéologues ont pu retrouver des parures en coquillages nacrés datant de l’époque préhistorique. 
Cependant, là où la perle a fait l’objet de nombreux récits et témoignages historiques, ce n’est pas le cas de la nacre avant la Renaissance italienne où les coquilles épaisses, à couches de nacre de deux couleurs différentes, servaient à sculpter des camées dits camées-coquille. Cette mode fut importée en France lors des guerres d’Italie avec François Ier qui fit venir de célèbres graveurs italiens tel Matteo dal Nassaro, alors nommé directeur des Monnaies. 
Mais si seule la nacre des coquilles (ainsi que les perles fines) étaient exploitées jusqu’au XIIIe siècle, le développement des méthodes de culture à cette époque incita certaines personnes à essayer de nacrer « naturellement » de petits objets avec par exemple les chinois qui faisaient nacrer de petites statues de bouddhas en les introduisant entre les valves des mollusques perliers. 
Aujourd’hui, la nacre stimule l’affection et la sollicitude tout en rassurant et aidant à développer la conscience personnelle et protégeant des blessures émotionnelles. Elle symbolise le 42ème anniversaire de mariage.

>