fbpx
+33 1 42 86 99 33

Le Rubis

Baumer joaillerie. Solitaire pense a moi or rose rubis, diamants

D’où vient le nom « rubis » ?

Une des plus anciennes appellations du rubis est celle en langue sanscrite : « ratnaraj » dont une traduction serait « Roi des Joyaux ».

La racine étymologique du mot « rubis » provient du latin « rubeus » qui signifie « rouge ».

Cependant, ce nom ne lui a été attribué de manière certaine et définitive que dans les années 1800 avec le développement de la gemmologie scientifique.

Quelles sont la couleur et les caractéristiques du rubis ?

La couleur d’un rubis englobe toutes les nuances du rouge mais sa teinte la plus recherchée est un rouge franc avec une pointe de bleu, appelée « sang de pigeon ».

En ce qui concerne les autres caractéristiques physiques des rubis, la majorité des gemmes présente des inclusions de différentes natures : minéraux, canaux ou encore inclusions liquides. Cependant, loin d’être des imperfections qui dévaloriseraient la valeur de la pierre, comme c’est le cas pour le diamant, ces inclusions garantissent son authenticité et son origine naturelle puisque les rubis synthétiques n’en possèdent pas. La nature des inclusions permet en outre de déterminer le type de gisement duquel le rubis a été extrait.

Naturellement, de trop grandes ou trop nombreuses inclusions influent sur la couleur et l’aspect du rubis, ce qui déprécie généralement la valeur de la pierre à l’exception des inclusions de rutile qui le valorisent. En effet, des inclusions d’aiguilles de rutile donnent au rubis, à l’instar des saphirs, des reflets doux appelés « soies ». Selon leur orientation au sein de la pierre, ces inclusions produisent soit une chatoyance, c’est-à-dire un phénomène lumineux rappelant la pupille fendue d’un œil de chat (le rubis est alors dit « œil-de-chat »), soit un effet d’astérisme, c’est-à-dire un phénomène lumineux qui forme une étoile ou une croix à la surface de la pierre (le rubis est alors dit « étoilé »).

Enfin, si quelques petites inclusions n’ont pas d’impact sur le prix du rubis, les fractures qui peuvent être présentes au sein de la pierre impactent sa durabilité et donc sa valeur.

Le rubis, quelle est sa symbolique ?

Réputé pour être le roi des joyaux, le rubis fut longtemps la pierre la plus précieuse, avant même le diamant.

Aujourd’hui, la pierre est synonyme de courage, d’amour passionné, de vitalité, de modestie, de charité, de de loyauté et de compassion mais aussi de pouvoir, richesse et de réussite. Elle symbolise les naissances du mois de Juillet et les 35 ans de mariage.

Où se trouvent les principaux gisements de rubis ?

Parmi les lieux d’origine du rubis, deux sont à retenir à travers l’Histoire : le Sri Lanka et le Myammar (ou Birmanie).

En effet, les mines du Myanmar sont particulièrement connues, en particulier celles de la Vallée de Mogok. On y extrayait des rubis il y a 3 500 ans et si les gisements de la vallée sont aujourd’hui épuisés, certains des plus beaux rubis « Sang de Pigeon » du monde y ont été extraits.

De même, le Sri Lanka est l’une des sources les plus anciennes de la gemme avec des témoignages d’extractions remontant à plus de 2 500 ans. Ces rubis étaient connus des Grecs et des Romains dès le Vème siècle avant J.C.

Aujourd’hui, les rubis sont extraits à 90% des mines du Myammar.

Ils peuvent aussi provenir du Mozambique ou du Sri Lanka pour les mines les plus importantes.

Cependant, on peut aussi recenser d’autres pays d’extraction comme l’Afghanistan, le Pakistan, l’Inde, le Viet Nam, la Thaïlande, le Cambodge, le Kenya, le Malawi, Madagascar, la Tanzanie ou encore l’Australie.

Comment entretenir un bijou serti de rubis ?

Il est possible de nettoyer son rubis à la vapeur ou aux ultrasons.

Cependant, les rubis dont les fractures, les lacunes ou encore les fissures ont été comblés sont plus fragiles et sensibles à la chaleur ; les nettoyages à la vapeur et aux ultrasons sont alors déconseillés. Il est donc recommandé de confier votre bijou à un bijoutier.

>